Shalom & the city

je suis une très grande fan de sex and the city. Et je chérie particulièrement la période où Charlotte donne le meilleur d’elle même pour se convertir au judaïsme. et ce même épisode où elle cuisine ardemment pour préparer son premier Shabbat, où elle sort fièrement de son four, sa première challah. comme moi hier ! sauf que je n’ai pas exactement (pour enjoliver la vérité) réussi le tressages à 6 branches. Peu importe, puisque c’était quand même délicieux, et assez différent de notre brioche traditionnelle. C’est très bon, mais il faut s’armer de patience, et d’un bon robot pâtissier, à défaut d’avoir assez d’endurance et de force dans les bras !

Imagej’ai ajouté à cette recette, une pointe de cannelle et des graines de chia sur la dorure. 

Image

 

575g de farine

1 sachet de levure boulangère instantanée

55g de sucre 

1 cuillère à soupe de sel

14°c d’eau tiède

2 oeufs + 2 jaunes

40g d’huile d’olive

2 cuillère à soupe de cannelle

pour la dorure : une poignée de graines de chia, un blanc d’oeuf et une cuillère à café de sucre. 

Imagemélanger les ingrédients secs, battre les ingrédients liquides, mélanger les deux. pétrir jusque à obtention d’une pâte lisse et élastique (5 minutes au robot à puissance moyenne, environ) former une boule lisse, la placer dans une récipient huilé, le filmé et laisser lever 1h30. 

diviser la pâte en huit pâtons, former des boudins de longueurs et de formes égales. les tresser en suivant l’illustration (bon courage) saupoudrer de farine, laisser lever de nouveau 1h. Mélanger le sucre et le blanc d’oeuf, badigeonnez en la challah, ajouter les graines de chia, cuire à 180°c pendant 25 minutes. servir une fois refroidi.

Image

Image

Image

 

 

 

 

Advertisements

Bohemian Raspberry Pie

Is this a real pie? Is this just fantasy? 

Tarte improvisée à l’occasion d’un barbecue ce soir, et je dois avoué que je ne suis pas peu fière du résultat, parceque c’était un opéra rock pour mes papilles et celles des autres convives. Tarte très rapide à faire, encore plus si on ne se donne pas le mal de faire la pâte, mais se passer de cette dose supplémentaire de chocolat serait une erreur.

tarte chocolat framboise

 

Tarte aux framboises, ganache et fond de tarte au chocolat : 

200g de chocolat noir à pâtisserie

une demie brique de crème liquide

une barquette (250g) de framboises fraiches

1 cuillère à soupe de sucre glace (à saupoudrer, facultatif)

pour le fond de tarte au chocolat : (pâte brisée) -30 minutes de repos-

200g de farine

100g de beurre pommade

un verre d’eau à doser en fonction de la texture de la pâte ( -> rajouter de la farine au besoin, jusque à obtention d’une pâte lisse qui se laisse facilement travailler)

4 cuillères à soupe de cacao en poudre

 

DSCF9685

Commencer par préparer le fond de tarte, en mélanger la farine, le cacao et le beurre pommade (sorti préalablement du frigo quelques heures avant, ou passer très rapidement au micro onde, le beurre ne doit pas être liquéfié, ajouter peu à peu l’eau jusque à obtention de  la consistance voulue. Si la pâte est trop humide et collante, rajouter de la farine…. Réserver au frais une trentaine de minutes dans un film plastique.

Cuire le fond de tarte :

préparer le moule (j’ai utilisé un moule en métal, j’ai juste disposé du papier sulfurisé au fond) faire des petits trous à la fourchette sur la pâte afin d’éviter qu’elle ne gonfle, rajouter une feuille de papier sulfurisé par dessus et des poids (j’ai utilisé des haricots noirs….censés servir d’accompagnement à mon jamaican jerk chicken!) cuire 25 minutes à 190°c, retirer les poids, et laisser 5 minutes supplémentaire au four.

DSCF9686

La ganache : 

Faire fondre le chocolat, ajouter petit à petit la crème, et bien mélanger jusque à ce qu’elle devienne complétement liquide.  verser sur le fond de tarte, ajouter les framboises comme bon vous semble, saupoudrer de sucre glace pour la déco. Laisser prendre à température ambiante, le chocolat va durcir rapidement.

 

 

le titre de cette article n’est qu’une ôde à la glace qui me fait tant rêver! je pars en angleterre dans deux semaines, je compte bien traquer le rayon frais de tesco pour la trouver. 

bohemian-raspberry-queen-flavoured-ice-cream

 

Wish you were here – Gâteau marbré à la patate douce.

vu la fréquentation de ce blog, c’est sans culpabilité que reviens avec une recette de marbré. Douce comme la patate, et croquante comme la graine de chia, qui a récemment envahi tous mes plats. 

Imagesous le regard complice de Don Corleone (en haut à droite)

pour un gâteau de taille raisonnable pour une personne avec un appétit déraisonnable :

1 tasse de sucre

2 tasse de farine

1 sachet de levure chimique

1 petite patate douce réduite en purée

3 c. à s. de cacao amère

2 c. à s. de graines de chia

1 c. à s. de cannelle

2 oeufs

préchauffez le four à 180°c, battre les oeufs et le sucre, ajouter la farine et la levure, bien mélanger. rajouter la purée de patates et la cannelle, ainsi que les graines de chia. verser 2/3 du contenu dans un moule, ajouter le cacao à l’appareil restant. verser par dessus, mélanger de façon à créer des zébrures sur la pâte. enfournez 45minutes.

 

 

Image

Que faire avec une courge phallique (cet article n’est qu’une recette de muffins bien sage) :-)

Bonne année à toutes et à tous!

Mes deux prochaines recettes seront à base de butternut.

Image

le butternut (“doubeurre” en français semble il, mais jamais vu étiquetée sous ce nom) est un cucurbitacée, comme je les aime. au goût doux! il se conserve longtemps au sec. il se décline parfaitement en soupe, ou en gratin. Mais avec les 2 kilos que j’avais sur les bras j’ai du redoublé d’imagination. En commençant par des muffins :

Image

J’ai coupé mon butternut en deux, retirer les pépins (que j’ai mis de côté pour les faire griller, c’est très bon servi à l’apéro) sans retirer la peau (car elle est comestible à condition de bien la nettoyer) j’ai découpé ma moitié de courge en morceaux, et j’ai fais cuire tout ça à la vapeur une dizaine de minutes. Réduire en purée.

pour une quinzaine de muffins salés: 

500g de purée de butternut

1 sachet de levure chimique

600g de farine

200ml de lait

3 oeufs

1 paquet de lardons

1 verre à moutarde d’huile

sel / poivre

préchauffez le four à 215°C , faire cuire les lardons à la poêle et réserver. battre les oeufs, ajouter la farine, la levure, bien mélanger, rajouter  l’huile, le sel le poivre, la purée, le lait, l’huile, et les lardons, mélanger le tout avant de mettre dans des caissettes à muffins et enfourner 20/25 minutes.  servir avec une salade.

WHERE IS THE BRETZEL LEBOWSKI ?

Tout d’abord, joyeux noël à tous! 

j’ai toujours adoré les bretzels, sans aucun doutes mes origines voisines de l’alsace qui pointent le bout de leurs nez à chaque fin d’années. Je ne pensais pas que c’était aussi facile (et BON) à faire! j’en profite pour glisser le PRETZEL (avec un grand P) géant que j’ai mangé au madison square garden en avril. je crois qu’en fait un pretzel, c’est juste un bretzel qui est tombé dans la marmite quand il était petit. ils sont absolument gigantesques. et celui ci avait un doux goût fumé 😉 

Image

J’ai proposé mes services au bar où mon bien-aimé travaille, tous les lundis désormais et pour une durée non déterminée on offre des bretzels jusque à épuisement des stocks…

Image

pour une grosse dizaine de bretzels (moelleux à souhaits): (FAIT AU ROBOT)

630g de farine

355ml d’eau tiède

60g de beurre mou

1 cuillère à soupe de sucre

1 sachet de levure boulangère

2 cuillère à soupe de sel

de l’huile

pour le pochage

un faitout au 3/4 d’eau, 160g de bicarbonate

pour la dorure et la déco (et le goût un peu aussi…) : un 1 jaune d’oeuf dillué avec un peu d’eau, et aux choix, gros sel, fromage rapé, pavot, sésame, piment d’Espelette….

Mettre la farine, l’eau, le sucre, le sel, la levure et le beurre mou dans le robot, pétrire 5-10 minutes, du moins jusque à ce que la pâte se décolle des bords et ai un aspect lisse. Retirer le pâton du bol, et le mettre de côté. Nettoyer le bol, et l’huiler. remettre la pâte, couvrir, et laisser lever 50 minutes dans un endroit chaud. Dégazer la pâte en la pétrissant à la main, et former des boudins de pâtes pour donner leurs formes aux bretzels. c’est en fait très simple, et un petit schéma vaut mieux que plein

de grands mots.Image

Préchauffer le four à 215 degrés, pocher chaque bretzels une trentaine de seconde dans l’eau portée à ébullition, ils auront une petite croûte brillante et lisse. Les badigeonnez du mélange oeuf-eau, saupoudrez de ce qu’on veut, enfournez 14 minutes, se servir une bière, et dégustez les dès la sortie du four 😉 enfin presque.

Image

Très bonnes fêtes à tous…

Et si certains Montpellierains ne savent pas quoi faire de leurs lundi, rendez vous 4 rue Bernard Délicieux ! c’est à 5 minutes à pieds du corum, et ils ont de la bière, de la bière et encore de la bière! (et surtout, le sourire)

Image

non définitivement, on ne se lasse pas du Dude 😉

 

Cookies au beurre de cacahuète et chocolat – THE DESOLATION OF A BALANCED DIET

Je suis allée voir la Désolation de Smaug hier et j’en suis revenue très excitée! du coup j’ai commencé à lire The Hobbit, que j’ai acheté à brooklyn en avril et que je n’ai pas pris le temps d’ouvrir plus tôt…et quelle erreur! La vraie réussite de ce film c’est sans aucun doute les perruques. il suffit de regarder Thorin et Thradulin. (et ils ne se sont pas loupés sur le look de smaug….)

Image

 

coucou toi

Image

pour accompagner mon premier dimanche de vacances une recette bien régressive s’impose. Je suis tout sauf la reine des cookies, mais cette fois, je ne suis pas mécontente de moi.

Image

Pour une plaque de cookies :

150g de sucre roux

150g de farine

50g de beurre salé

3 grosses cuillères à soupe bombés de Dakatine (qu’on trouve facilement dans les épiceries africaines et asiatiques)

1 oeuf

une cuillère à soupe de vanille liquide

un sachet de levure chimique 

100g de pépites de chocolats (ici j’ai fais un mix entre chocolat noir et au lait)

Mélanger la farine, le sucre, la levure, ajouter l’œuf et battre. Faire fondre le beurre et le mélanger au reste de l’appareil, avec l’extrait de vanille, le chocolat et la dakatine. Formez des boules de taille semblable, enfournez 12 minutes à 160°c, attendre que ça refroidisse avant de les manger.

Image

accompagner les d’un bon livre 😉

Image

 

 

IL MUFFIN DE IL PADRINO – ça sent l’italie et le règlement de comptes

Je vais lui proposer une recette qu’il ne pourra pas refuser.

 

Je cherchais une façon pas trop grasse de révolutionner mon petit déjeuner de demain matin (exit les bacon pancakes

Alors j’ai bêtement tapé “healthy muffin recipe” (on se refait pas…quand même.) et je suis tombée sur un site américain proposant une recette de “Tuscan Lemon Muffins” (muffins de toscane?) à base de ricotta, citron et huile d’olive. Trois ingrédients qui m’enchantent, et qui dit Italie dis pour moi, LE PARRAIN. Je ne sais pas si ces muffins ont un jour vu la Toscane, mais moi j’ai passé des vacances à rome, je sais principalement dire que “gelati” et “va fan culo” et j’ai une super copine qui vient de Vérone.

Ce qu’ils ont de healthy, c’est qu’ils comportement relativement peu de matière grasse en comparaison à un muffin classique. 

Imagepour une dizaine de muffins “toscan” :

250g de farine

110g de sucre roux

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

1 oeuf

140g de ricotta 

3 cuillère à soupe d’huile d’olive

3 cuillère à soupe de jus de citron (et son zeste)

un demi verre d’eau (according to the original recipe….)

Battre l’oeuf, ajoutez les ingrédients secs, bien mélanger, ajoutez l’eau, l’huile, la ricotta, le jus de citron et son zeste, la pâte doit être lisse et souple. Mettre dans des caissettes à muffins, enfournez 15 minutes à 190°

 

DSCF9400

 

BUON APPETITO!